Mar 30

Entrainement vélo – mesurez vos performances pour progresser et vous motiver !

Je le dis souvent dans mes articles sur l’entrainement, vous devez mesurer vos performances pour progresser et surtout garder votre motivation. Si vous êtes inscrits au blog vous avez normalement reçu le fichier Excel que je réserve à mes abonnés pour les aider à progresser. Peut être ne vous en servez vous pas encore ou mal, peu importe à la limite si vous suivez vos progrès autrement mais suivez les !

Pourquoi mesurer pour progresser en cyclisme ?

Pourquoi me direz vous ? 

Parce que nous sommes tous humains, nous doutons, moi le premier ! J’enchaine des grosses journées au TAF avec la pression des clients, de mon employeur, les contraintes de la vie familiale, d’autres loisirs et je doute …

Le doute m’habite  (…)

Etape du Tour 2016

Etape du Tour 2016

Je doute parce que je ne parviens pas à atteindre mon poids de forme ou la cible que je me suis fixé pour une date donnée en terme de poids… Et comme j’ai l’idée saugrenue de préparer des cyclos de montagne,  pour un flamand qui passe la bosse la plus longue à 100kms à la ronde en 6 ou 7 mn, je peux vous assurer que ce n’est pas simple de préparer des cols de 15 à 20 kms !!!

Je doute parce que j’ai mal aux pattes quand je pars m’entrainer ou que dès la première heure d’une sortie de 4 h je suis à l’agonie  … Rigolez pas, ça m’est arrivé il y a deux mois ! Quel que soit son niveau, on a tous un jour sans, des coups de moins bien. Je repense souvent à ce qu’écrivais William Turnes (un excellent cyclo sportif français) dans un de ces compte rendu de cyclo sportive de cet été : qu’il se demandait ce qu’il foutait là et pourquoi il faisait ça, alors qu’il était dans le Top 10 de sa course …

Alors on peut se faire aider, par un nutrionniste, un entraineur, des amis, la famille, etc … Ma chérie joue un rôle énorme pour moi mais ce n’est pas elle qui pédale et quand je monte sur mon home trainer à 06h du matin, il y a des jours ou je suis à peine réveillé (…)

Les chiffres ne mentent pas !

Dingue de vélo - courbe poids séb

Dingue de vélo – courbe poids séb

 

Je n’ai pas l’impression ces derniers temps de m’entrainer plus dur que les mois précédents mais je suis un programme précis et roule à peu près 10 heures par semaines, un jour ou deux de repos dans la semaine et ça fatigue à la longue, je le sens … Un mois de ce régime et alors que je pense stagner, en lisant et relisant le suivi de mon poids, j’étais à 2 kilos de plus début janvier ! Lentement mais sûrement je m’affine ! Et le fameux rapport poids puissance bascule petit à petit en ma faveur !!!

 

De la même façon, sur le début d’une sortie de 4 h il y a 15 jours j’avais l’impression d’être à l’agonie en arrivant en haut d’une bosse que je connais bien à 10 kms de chez moi… Je savais que j’étais monté vite mais au niveau des sensations j’avais le sentiment d’être déjà monté plus vite, beaucoup plus vite que ça …

 

Et là encore, je suis en erreur totale, je viens de monter la fin de  cette bosse de 2 kms en étant à une seule seconde de mon meilleur temps …

A une nuance près : nous sommes en mars et je suis au niveau que j’ai d’habitude en juin…

 

Qu’est ce que cela signifie ?

Simplement que les sensations sont une chose, s’y fier quand on se connait par coeur : OK pourquoi pas … Mais baser son entrainement sur des chiffres, une progression scrupuleusement suivie et organisée donne de bien meilleurs résultats !

Les indicateurs sont nombreux à suivre : la vitesse moyenne (le pire selon moi lol), la fréquence cardiaque, le temps sur un segment strava, le nombre d’heures par semaine, par mois de vélo, le nombre de mètres de dénivelé positif pour les grimpeurs, etc … Pour les compétiteurs ou cyclosportifs, les temps et les watts sont prépondérants bien sûr.

Malgré vos sensations la rigueur paie (en principe lol) toujours : alors que je commençais à me sentir fatigué par le bloc en cours, samedi dernier je participe avec des amis à la rando Gand Wevelghem sur le grand parcours, de 215 kms … Je le prend comme sortie foncière tout en m’amusant à accrocher des paquets qui borduraient dans le vent des Flandres. Deux tronçons chronométrés seulement sur cette rando dont le fameux mont Kemmel : un mur pavé avec un passage à 22% !

Je joue le jeu dans les bosses et notamment Kemmel ou je donne tout ce que je peux sur les pavés en bon Flamand que je suis … Kemmel se situe au 170 eme kilomètre et les cuisses piquent bien !!! Personne ne me passe dans la bosse et du monde à pied sur les pavés à 22 % ne me laisse pas le choix de mes trajectoires non plus …

Et quelle ne fut pas ma surprise à l’arrivée : sur la bosse, je suis classé 170 sur plus de 3800 au scratch et 6eme M45 sur 535 (catégorie homme plus de 45 ans), je suis le seul français dans les 30 premiers de ma catégorie !!!

Allez chercher votre motivation !!!

Enorme !!! Quel coup de boost pour le moral …

SI ce passage n’avait pas été chronométré, je me dirais juste que j’avais mal aux pattes et que j’ai passé Kemmel à l’arrache, assez bien mais sans plus quoi !

Sauf que là, certes le niveau n’était peut être pas énorme, ce n’est pas une cyclo des Alpes mais je me rend compte que je suis très loin au delà du niveau que j’avais il y a 2 ans, je suis capable d’envoyer près de 400 watts sur une minute après 170 kms de sortie !

Kemmel 17 % et un mur pavé à 22 %

Kemmel 17 % et un mur pavé à 22 %

Et cet été, quand j’aurai besoin de motivation sur mes cyclos, et de pousser encore plus fort, ce seront des chiffres que j’aurais en tête : après 170 kms je peux envoyer mini 400 watts pendant 1 minute dans une bosse !

Etape du Tour 2017 - Photo Sportograf - dans l'Izoard, collé à la route mais avec style lol

Etape du Tour 2017 – Photo Sportograf – dans l’Izoard, collé à la route mais avec style lol

 

Alors, note et suis scrupuleusement ta progression toi aussi, quel que soit la façon dont tu le fais, c’est une source de motivation incroyable …

 

 

 

 

 

Si le Blog et que cet article te plaît, inscrit toi ICIque je puisse t’envoyer des articles bonus pour t’aider à progresser et te prévenir des nouveaux articles !

 

 

A+ et faites gaffe sur la route

Séb

 

 

 

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(2 commentaires)

    • GEORGE on 26 août 2019 at 8 h 15 min
    • Répondre

    Bonjour,
    Ma quête est différente de la vôtre. D’abord par la monture (trike de 25kg, roue motrice arrière de 26″), ensuite par le but à atteindre (partant de 0 sport depuis 15 ans, réaliser en fin d’automne 100km d’une traite). Pour résumer, diagnostiqué diabétique de type II, j’ai maigris de 20 kg, dont malheureusement une partie en muscles. C’est pourquoi, je dois pratiquer un sport afin de récupérer un peu de tonus. 3 disques vertébraux écrasés me rende la pratique du vélo normal rapidement trop douloureux, d’où l’option du vélo couché.

    Toutefois, vos programmes et enseignements sont directement transposables à mes projets (seules la moyenne kilométrique et la distance n’est pas les mêmes). Vous m’avez grandement inspiré et en 4 semaines de pratique je suis passé de 10 km difficilement effectué avec raideurs musculaire pendant les 3 jours suivant à 60 km d’une seule traite. J’effectue maintenant 3 sorties par semaine: une petite dédiée à l’augmentation de ma vélocité, une grande destinée à augmenter mon endurance et une dernière petite dédiée à l’augmentation de la puissance (je commence le lundi et intercale 1 jour de repos entre chaque séance). Chaque semaine s’ajoute à cela une sortie balade avec mon épouse d’une vingtaine de km, mais, même si c’est des plus agréable d’être ensemble, son rythme de sénateur n’a pas de valeur de travail significative. Ma moyenne sur 60km tourne à la dernière sortie autour des 16 km/h, avec une cadence de 75 Rpm, cela a bien progressé, toutefois le dénivelé me pose encore problème. A titre d’exemple, un amis d’internet beaucoup plus aguerri (il a un passé en vélo normal significatif) réalise sur la même monture pour la même distance 21,5 km/h à la cadence moyenne de 84 t/mn avec un dénivelé supérieur. Cela me montre tout le chemin à parcourir, mais le bon point de cet entrainement c’est que je me sent mieux physiquement et que cela commence à être addictif…

    Je vous remercie de l’aide que vous m’apportez…

    1. Salut George, excellent tout ça, ça fait plaisir !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :