Août 31

Les 7 erreurs… à ne pas faire à l’entrainement pour progresser en vélo

Je ne comprend pas je m’entraîne dur et je ne progresse plus … Je rentre des sorties et suis crevé, je roule pourtant tous les jours : qu’est ce qui cloche ?

Il y a des erreurs classiques à éviter pour pouvoir continuer à progresser en vélo …

 

Ces erreurs classiques qui empêchent de progresser en vélo ou qui vous feront rater votre ou vos objectifs : comment éviter ces pièges et s’assurer d’être plus fort et rouler plus vite ?

 

1/ Rouler à fond tout le temps

 

Ouais ! J’ai fait une super moyenne, j’ai roulé à bloc hier et aujourd’hui ! La sortie suivante rebelote, super moyenne, et comme ça à chaque sortie  !

Etape du Tour 2017 - Euh .... un peu rincé quand même 2 mn après avoir franchi le sommet de l'Izoard LOOOOOOOL

Etape du Tour 2017 – Euh …. un peu rincé quand même 2 mn après avoir franchi le sommet de l’Izoard LOOOOOOOL

 

Qu’est ce qui importe ? La moyenne de vos sorties d’entrainement (alors que vous aviez peut être le vent dans le dos pour la 2 eme) ou une progression continue en suivant un entrainement précis sur plusieurs mois pour être prêt le jour J ?

 

Rouler à fond tout le temps est épuisant et pas aussi rentable que des blocs de fractionné, les pros l’ont compris depuis longtemps …
Quand vous avez fait du travail qualitatif, travaillé votre PMA par exemple, vous avez besoin de récupérer, dérouler les jambes, finir en vélocité pour vous décontracter et surtout pas de finir à bloc jusqu’à la barrière du jardin !!!
Rouler à fond OK mais quand on se rapproche des courses pour prendre du rythme ! Là oui …

 

2/ Croire que rouler en paquet avec le club suffit à progresser et que les sorties solo ne servent à rien

 

Les sorties clubs sont utiles mais pas tout le temps … Pour apprendre à être à l’aise en peloton ou travailler les relais et les bordures dans le vent elles sont indispensables.
Mais pour travailler l’intensité en côte ou développer sa puissance en suivant un programme précis, en club c’est quasi impossible !
Etape du Tour 2017 - photos Sportograf - la sortie de mon SAS

Etape du Tour 2017 – photos Sportograf – Gros paquets de coureurs et ma tronche à la sortie des SAS !

 

Quand vous êtes au chaud dans un paquet, en dehors de travailler l’endurance et l’agilité, on ne travaille pas vraiment ses qualités athlétiques …

 

3/ Rouler tous les jours

 

Rouler tous les jours … pour les chanceux qui le peuvent pourquoi pas mais n’oubliez pas que le corps se reconstruit quand vous ne roulez pas ! La nuit ou sur les jours de repos …

 

Quand vous stressez vos muscles par un entrainement très dur : vous le détruisez. Ensuite le muscle se reconstruit avec l’aide des protéines que vous lui apportez : il se reconstruit plus fort si la charge augmente, c’est le principe même de la surcompensation !

 

Le corps est ainsi fait, très bien fait même, mais il faut lui laisser le temps. Roulez tous les jours trop fort et vous régresserez et perdrez des capacités physiques. Cela peut même finir en surentraînement et épuisement…

 

Si vraiment vous voulez rouler tous les jours, planifiez des jours de récupération active : maximum 80% de votre fréquence cardiaque max ces jours là, tournez les jambes et prenez du plaisir à vous balader et vous aérer la tête dans ce cas. Pourquoi pas le faire en famille ou en VTT par exemple…

 

4/ Ne pas dormir suffisamment 

Soignez votre sommeil !

 

VOus en avez besoin physiquement pour surcompenser. Les muscles se reconstruisent la nuit, quand vous êtes en phase de repos. Si vous dormez bien, vous progresserez plus facilement…

 

Vous en avez aussi besoin pour le mental : fatigué vous aurez le moral en baisse et moins le goût de vous dépasser ou sortir rouler. Vous serez moins concentré, aussi bien sur le vélo que pour planifier vos sorties ou gérer votre alimentation.

 

N’oubliez pas que ce qui est bon pour la tête est bon pour les jambes !!!

 

5/ Ne pas boire et ne pas s’alimenter

Ce n’est pas parce que vous êtes à l’entrainement que vous devez négliger l’alimentation pendant les sorties :

 

A quoi sert une sortie ou vous finissez avec une fringale et les jambes en coton ?!
Etape du Tour 2017 - salade de riz complet pour le repas du soir

Pensez à l’alimentation toute l’année, pas seulement pendant la période des courses ou brevets ….

 

La boisson est fondamentale y compris à l’entrainement, surtout par temps chaud pour éviter les crampes, et une session de fractionné avec des crampes est une session assez désagréable … Buvez fréquemment y compris à l’entrainement ! On ne fait rien de bon une fois déshydraté.

 

6/ Oublier de s’étirer 

 

Faire des étirements ou se faire masser, que ce soit par un kiné, l’électro stimulation ou en faisant des exercices soi même fait partie à part entière de l’entrainement … Comment voulez vous récupérer et enchaîner les séances dans la semaine si vous mettez plusieurs jours à récupérer d’une sortie ?

Prenez soin de vos tendons et de vos muscles au retour d’une grosse session de travail !

 

Faites des étirements des muscles et des tendons. Si vous avez un appareil d’électro stimulation, n’y pensez pas que pour vous muscler, les bons appareils ont une foule de programmes de récupération ou soins des douleurs …
Différents programmes antidouleur sur le Compex

Différents programmes antidouleur sur le Compex

Perso j’ai un compex avec des programmes de récupération entrainement, soin de douleurs musculaires ou tendineuses, etc … C’est assez efficace et on peut l’utiliser tout en vaquant à d’autres obligations (mater une rediff de vélo sur YT par exemple lol)

 

7/ Suivre aveuglement un programme d’entrainement qui n’est pas le votre

Ne copiez pas le plan d’entrainement d’un autre sans réfléchir, encore moins celui des pros …

S’entraîner comme un pro

S’entraîner comme un pro !

S’inspirer des méthodes des pros ne veut pas dire suivre le même entrainement que les pros !!! (j’ai essayé hein…. Xd )

 

Soyez à l’écoute de votre corps, si vous êtes fatigués et ressentez une certaine lassitude, ne vous forcez pas à aller rouler à tout prix parce que vous l’avez vu dans le programme du collègue qui lui roule tous les jours !
En fonction de votre age, votre vie professionnelle ou d’autres passions, vous aurez probablement besoin de plus de temps de récupération … La génétique est injuste, vous ne pouvez ni lutter contre, ni aller contre le temps et les années qui défilent, vous devez vous adapter …

 

 Je suis sûr que si vous réfléchissez à ces 7 points il y en a que vous négligez fréquemment non ? 

 

Si vous avez des astuces autour de ça faites m’en part dans les commentaires les amis

 

Si l’article t’as aidé, n’hésites pas à t’inscrire au blog  clic ICI pour recevoir d’autres conseils vélo, dont un énorme fichier Excel pour gérer ton entrainement  ! Je te préviendrais des nouveaux articles et t’enverrai régulièrement de nouvelles astuces pour progresser en vélo …alors clic ICI

 

à+ et gaffe sur la route
séb
//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(2 commentaires)

    • goncalves on 31 août 2017 at 20 h 15 min
    • Répondre

    bravo super article tres important cest la base meme de tous coureurs cycliste!

    1. Merci beaucoup

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :