Juil 18

Etape du Tour 2018 – 434 eme scratch / 11906 finishers – 52 eme caté /1980

Salut tous,

Le compte rendu de mon Etape du Tour : Pfiuuuu …. cette étape du Tour 2018, ce morceau ! 169 kms…4 cols … et quels cols !!!

Col de la Croix Fry 11 kms à 7 %

plateau des Glières 6 kms à 11,3 %

col de Romme 8,8 kms à 9%

col de la Colombière 7 kms à 9%

Le menu de l’étape du Tour 2018 …

Quand on voit la succession de kms à des pourcentages pareil, ça peut impressionner : l’étape qui fait peur … surtout quand tu n’as reconnu que le premier col sur les 4  !

Dingue de vélo - le parcours de l'étape du Tour 2018

Dingue de vélo – le parcours de l’étape du Tour 2018

Je suis sur place depuis plus d’une semaine déjà et les dernières séances d’entrainement concoctées par Stéphane Cognet ont été suivies à la lettre ! Une petite sortie au seuil mardi avec Cédric ou on s’est bien fait chambrer par deux mamies en vélo qui nous ont bien fait savoir en rigolant que c’était bien la première fois qu’elles dépassaient des messieurs 😂😂😂. On était sur la piste cyclable en pleine récupération de notre série au seuil 😁😁😁😭.

La loose intégrale 😂

Jeudi on a remis ça avec une longue séance de 03h30 en endurance, histoire de ne pas couper complètement le nombre d’heures de vélo sur cette importante semaine d’affûtage 😉.

Nous montons le col de Tamié depuis Faverges, une dizaine de kms à 3% de moyenne, rien de bien méchant 😉. Retour par Albertville !

Dingue de vélo - dernière sortie foncière avant l'EDT 2018 - col de Tamié

Dingue de vélo – dernière sortie foncière  avec Cédric avant l’EDT 2018 – col de Tamié

Après avoir hésité à réveiller Séverine pour me déposer au plus proche d’Annecy, je me décide la veille à mettre mon réveil à 04h30 et y aller par la voie verte, une longue piste çyclable qui relié Annecy à Albertville !

Nous nous sommes donné rdv avec Cédric le vendredi matin pour récupérer notre dossard et le pack qui va avec. Le village est en plein centre ville d’Annecy : c’est beau. Mais pour se garer vla le boxon ! 🤣 😱😡

dingue de vélo - plan du village départ de l'EDT 2018

dingue de vélo – plan du village départ de l’EDT 2018

 

Dingue de vélo - EDT 2018 - purée il est mon nom au milieu des 15 000 ?!

Dingue de vélo – EDT 2018 – purée il est mon nom au milieu des 15 000 ?!

 

Comme toujours quelques exposants qui valent leur pesant de cacahuète ! Trek je kiffe particulièrement…

Dingue de vélo - le stand Trek sur le village de l'EDT 2018

Dingue de vélo – le stand Trek sur le village de l’EDT 2018

Dingue de vélo - Ayez j'suis amoureux !!!!! (....)

Dingue de vélo – Ayez j’suis amoureux !!!!! (….)

Ce vélo vert et jaune sur le stand alpin Bike. Fr 😍😍😍, il vaut le prix de ma voiture 😱

Pas grand monde encore à 11h le vendredi matin, le bon créneau horaire quand on est sur place 😁.

Dingue de vélo - pas encore la foule sur la remise des dossards de cette EDT 2018

Dingue de vélo – pas encore la foule sur la remise des dossards de cette EDT 2018

Dingue de vélo - j'ai flashé sur ce maillot, très sympa ! Nouvelle marque le Brame

Dingue de vélo – j’ai flashé sur ce maillot, très sympa ! Nouvelle marque LE BRAM

Dingue de vélo - Trek Madone , très très vert !

Dingue de vélo – Trek Madone , très très vert !

Pas vraiment discret ce vert métal

Pas vraiment discret ce vert métal

Pas vraiment discret ce vert métal 😁

Nous faisons malgré le soleil le tour de tout le village, je voulais jeter un œil au stand Stages, pour profiter un peu quand même de ce régal pour les yeux et la passion….

Deux repas diététiques plus tard et une courte nuit, je suis à 05h du matin sur le vélo direction Annecy… Il fait encore noir et j’y vois pas grand chose 🤣 !

 

Etape du Tour 2018 : SAS 1 au départ !

En arrivant dans les sas, je galère pour trouver l’entrée du sas 1 : et je me rend compte qu’il est déjà plein aux trois quarts à 05h45 !!! 😱😢

Dingue de vélo - le SAS 1 blindé à 05h45 du matin !!!

Dingue de vélo – le SAS 1 blindé à 05h45 du matin !!!

Je prends place dans mon SAS un peut dépité. Après mes bons résultats de 2016 et 2017, je me rapproche enfin du tout premier SAS, je ne suis pas encore dans le SAS 0 mais le 1 et voilà que je me retrouve avec 6 ou 700 cyclistes devant moi dans mon SAS. Je cogite un peu et en viens déjà à me dire que pour jouer un classement c’est foutu en me retrouvant là !

sortie du SAS 1

sortie du SAS 1

Le SAS 0 est parti à 06H30, nous partons 8 à 10 mn après, nous avançons jusqu’à la ligne péniblement un pied engagé dans la pédale, l’autre qui fait patinette, je tape la main d’El Diablo au passage (désolé, pas pû m’empêcher LOL !!!) et je me lance moi aussi ! Les jambes sont bien dérouillées après ma venue sur la piste cyclable il y a une heure et direct je repère un mini train qui envoie sur ma gauche, dès les premiers rond point passés, je regarde mon compteur : Waouh, régulièrement entre 45 et 50 km/h, ils envoient du pâté les gars ! J’ai repéré un ou deux maillots et je me faufile entre les coureurs pour ne pas perdre ces précieuses roues !

dingue de vélo - EDT 2018 - Les 17 premiers kms à vitesse V

dingue de vélo – EDT 2018 – Les 17 premiers kms à 43,7 km/ h de moyenne

 

Mon capteur me renvoi des puissances affolantes sur quelques secondes : 400, 500 watts !!! Euh … ça va, ça ne dure pas et mes entraînements en endurance critique ou mes sorties Btwin du midi m’ont habitué à ces efforts intenses. Dans les roues, les watts redescendent aussi vite que mon cardio !

Avant même les premiers cols, en guise de hors d’oeuvre nous avalons la côte de Talloires :  je la passe à presque 19 km/h à 297 watts de moyenne, bonne mise en jambe ! J’ai plusieurs maillots de la Team Skoda autour de moi, ils étaient dans le SAS 1 aussi il me semble. L’un d’entre eux court dans la catégorie handisport, ayant une prothèse sous le genou. Hé ben, je peux vous dire que lui aussi monte la bosse à 300 watts !!! Costaud, je l’ai revu un peu plus loin à plusieurs reprises …

Dingue de vélo - côte de Talloire - EDT 2018

Dingue de vélo – côte de Talloire – EDT 2018

Certains partent à bloc, je me fie à mon capteur et mes sensations pour ne pas me mettre dans le rouge. Cette bosse, c’est rien à côté de ce qui nous attend ! J’ai décidé en accord avec Stéphane Cognet d’une stratégie de gestion, la même que celle qui m’avait permis de me classer 19 eme scratch sur le parcours Medio fundo de la JPP 2018 il y a une semaine !

EDT 2018 - Côte de Talloires

EDT 2018 – Côte de Talloires

Un peloton se forme dans la descente direction le pied de la première grosse difficulté du jour : le col de la Croix Fry. Ce col je l’ai reconnu vers le 20 mai, il faisait super froid, quasi isotherme 0 au sommet aux alentours de 1600 m ! Un de mes contacts m’avait dit qu’il avait neigé même la nuit suivante …

Je sais donc que ce col est irrégulier : des passages à plus de 10% et des passages plus roulants mais ce n’est que le premier, pas la peine de s’emballer ici… Je monte à un train correct aux alentours de 250/260 watts en permanence, juste en dessous de I4 en fait !

Nous sommes partis plus tôt que d’habitude, et vu la vitesse moyenne élevée jusqu’ici, il est environ 08h15 du matin, partis depuis 1h30, presque 2h, les derniers départs viennent juste d’être donnés : ils ne sont pas rentrés les derniers dossards !

dingue de vélo - col de la Croix Fry - EDT 2018

dingue de vélo – col de la Croix Fry – EDT 2018

J’en termine avec la Croix Fry en 46 mn à 257 watts moyens, à un rythme qui reste raisonnable on va dire !

 

Collés dans la montée des Glières !

Deuxième difficulté de cette étape 2018, je ne sais pas à quoi m’attendre mais les 6 kms annoncés à 11,2 % ne m’inspirent pas plus que ça ! Virage à gauche, pente directe … Tout à gauche, 34×28, euh … OK, je m’y attendais, les jambes tournent …ou pas ! Je suis pas mal, je suis plus léger que sur les éditions précédentes et dans des pentes pareilles, le moindre kilo de moins fait du bien. Ce qui ne m’empêche pas de regarder ma vitesse au compteur : 9…10….11 km/h rarement plus ! Les watts sont un peu plus haut que dans la Croix Fry, forcément, on ne passe pas une portion pareille la fleur au fusil !

Je vois des gars qui collent littéralement au bitume… Et là je me dis que nous sommes dans le SAS 1, en théorie, ces gars là ont fait entre 1000 et 2000 l’année dernière ! Qu’est ce que ça va donner pour les SAS suivants et les derniers … Cauchemar et

EDT 2018 - dans les cailloux sur les Glières

EDT 2018 – dans les cailloux sur les Glières

crampes en perspective !!!

J’en suis là de mes considérations quand je me rends compte que je suis à 60/65 tours minutes dans ces pentes à 12/13 % et que j’aurai bien passé un 30 ou 32 à l’arrière pour tourner un peu plus les pattes mais ça va, pas de crampes ni douleurs en vue, je maintiens ma cadence et fini par déboucher sur le plateau moi aussi. On nous l’a tellement vendu ce plateau et cette portion de route gravillonnée que je prends quelques secondes pour lever la tête et observer un peu les alentours … Un panorama assez sympa ma foi !

Je ne m’attarde pas dans mes considérations bucoliques, même si le chemin a été rudement nettoyé, il me faut regarder ou je met les roues et relancer la machine ! Autant j’aime bien rigoler hein …

La première partie gravillonnée est assez roulante (1 ou 2% maxi), la fin l’est beaucoup moins et pas mal de familles et amis des coureurs se sont massés au sommet. Je suis surpris par la deuxième partie et je dois m’employer pour remettre un poil de puissance afin de passer ce final des Glières plus pentu dans la caillasse !

Au final, j’avale ce morceau, la montée du plateau des Glières en 36 mn à 10,4 km/h dans des pentes à 11% de moyenne, des portions à 14% , 17% , un truc de OUF …

Matez les pourcentages indiquez par Strava :

dingue de vélo - col des Glières - EDT 2018

dingue de vélo – col des Glières – EDT 2018

J’attaque la descente tranquille sachant que nous avons une cinquantaine de bornes à faire dans la vallée pour atteindre Cluses, le pied du Col de Romme !

Tous les chemins mènent à Romme !

Enfin, vallée, si on veut, parce qu’on se tape quand même le col des Fleuries à peine au bas de la descente : 5 kms à 5 % , on n’est plus à ça prêt ! C’est assez roulant, je suis bien et me met à mon rythme, je tourne bien les jambes comme j’aime aux alentours de 90 tours minutes dans ce col et ne me fait pas mal … Je le franchit en 15 mn à 19,2 km/h de moyenne.

EDT 2018

EDT 2018

Un énorme regroupement s’opère ensuite, dans un premier temps ça roule et j’ai un petit coup de mou dans les multiples coups de cul et divers petits raidards. Puis d’un coup d’un seul, relâche totale de tout le monde et on se retrouve en mode promenade hollandaise et bouclons les 18 kms de plat à 35 de moyenne, gros contraste avec le départ ou je frisais les 45 km/h … Du coup ça rentre pas mal de l’arrière et dure un long moment jusqu’à Cluses. Je remonte peu à peu dans les premières positions de ce beau peloton en me disant que si ça part, je tenterai d’accompagner le coup !

Mais non et c’est seulement au pied du Col de Romme que les choses se gâtent ! J’ai bien profité de cette longue portion de plat pour tourner les jambes et recycler autant que possible l’acide lactique que je pouvais avoir accumulé jusque là.

dingue de vélo - col de Romme EDT 2018

dingue de vélo – col de Romme EDT 2018

Ce col est régulier et pentu : 9 % de moyenne à nouveau sur 8,8 kms : il y a du dégât et du déchet … Pas mal de mecs qui ont l’air pourtant affutés coincent clairement, je remonte pas mal de monde encore malgré la pente. Je suis plutôt à 75 tours de pédale par minute tout à gauche avec mon 34×28 et c’est pourtant limite, je suis mieux entre 80 et 85 en théorie. J’aurais peut petre dû changé de braquet et mettre un 30 ou 32 mais ça passe bien : je me sens mieux et mes jambes retrouvent une seconde jeunesse … Tant mieux parce que le répit est de courte durée après Romme  et une très courte descente nous amène direct au pied de la Colombière.

En descente sur l'Etape 2018

En descente sur l’Etape 2018

Je ne le connais pas dans ce sens là, je l’ai descendu sur l’Etape du Tour 2016 et JC m’a prévenu qu’il était costaud et et que la 2 eme partie de ce dernier col n’en finissait pas avec une route plutôt rectiligne. Je continue à remonter du monde, 2 ou 3 avions de chasse de maximum 25 ans me passent en trombe mais je suis calé à mon rythme et le tiens ! Quelques gars que je remonte soupirent ou lachent un juron quand je les passe, ça doit les énerver … Deux gars s’accrochent quelques temps, restent dans ma roue et j’en entends clairement un dire à l’autre qu’il est à bloc et qu’il va pas tenir ! Et …. effectivement je les sors de ma roue au train un peu plus loin.

COLOMBIERE  : SERRAGE MOTEUR !

Et je confirme, dans des pentes qui n’en finissent plus, la dernière portion finie pour moi aussi en posage de slip, je passe de 250 à 220 watts à 2 kms du sommet.Je me dis qu’il faut que j’accélère un poil, le cycliste veut, le cerveau commande et … les jambes veulent plus !!!!

Pas de crampe mais serrage moteur quoi … Plus de jus, cuit, raz le bol … Et c’est vrai que loin devant on voit ce putain de sommet de col et j’ai l’impression qu’il ne rapproche pas ! Je finis au mental, tout à gauche, les mecs autour de moi calent tous plus ou moins aussi, ça me rassure un peu mais ne me fait pas accélérer pour autant ! Je passe enfin au sommet, il doit rester à peu près 14 kms, full descente jusqu’au Grand Bornand.

 

Ouf… la descente finale vers le Grand Bornand !

On bascule à 3 ou 4 en même temps et attaquons la descente, première partie on roule, rien de spécial mais à quelques kms de l’arrivée un gars nous met une mine et essaie de partir dans la descente. Je m’emploie pour recoller, et quelques centaines de mètres plus loin il remet ça, il ne relaie pas et nous met des mines en se retournant à chaque fois. Je recolle systématiquement et lassé par son cinéma, je met tout à droite et lui en met une à la Flahute !

EDT 2018 - A l'attaque dans la dernière descente !

EDT 2018 – A l’attaque dans la dernière descente !

Quelques belles pointes à 5 ou 600 watts plus loin, dernier virage à gauche avant la ligne droite d’arrivée, une grosse relance et un sprint, je ne l’ai pas revu, il ne revient à ma hauteur qu’une fois la ligne passée…

EDT 2018 fin de la descente vers le Grand Bornand - deux pics à plus de 600 watts !

EDT 2018 fin de la descente vers le Grand Bornand – deux pics à plus de 600 watts !

Un Flamand ça roule comme ça LOL (…)

J’arrête mon compteur : 06h20 !!! Waouh, je le regarde à plusieurs reprises pour être certain, 06h20 pour 169 kms et 4000 de D+, 4 gros cols …. Je suis très content, on me file la médaille de finisher 2018 et je vais m’assoir à l’ombre de l’église quelques instants. Je me suis arrété 3 fois aux ravitos pour remplir mes bidons d’Isostar et d’eau, d’après mon garmin, j’ai une sortie de 6h20 pour 6h17 de déplacement, c’est cohérent avec mes pauses ravito et besoin naturel !

EDT 2018 - Arrivée !!!

EDT 2018 – Arrivée !!!

Séverine est en mode galèrienne de la route pour me rejoindre, elle a raté mon arrivée pour quelques minutes. Les accès à la station sont complètement bloqués : beau panorama mais accès mal pensés pour cette étape avec pareille affluence !

Au final, je finis classé 434 eme au scratch et 52 eme de ma catégorie sur plus de 1980 classés ! Moi qui espérais rentrer dans les 1000 : objectif largement rempli sur cette très dure édition 2018…

J’ai bien géré mes ascensions, arrivé au pied de la Croix Fry à plus de 39 km/h de moyenne, j’ai monté ensuite les cols à ma main !

Je bascule en 1181 eme position au chrono en haut de la Croix Fry pour finir de plus en plus fort, col après col, et 264 eme sur plus de 11906 au chrono grimpeur de la Colombière !

dingue de vélo - gestion des 4 cols de l'Etape du Tour 2018

dingue de vélo – gestion des 4 cols de l’Etape du Tour 2018

Cette belle année d’entrainement et de diététique paie enfin, ça fait plaisir  ! 434 eme scratch sur l’une des plus grosses cyclos du monde …

Le travail et le sérieux paie si vous en doutiez !!!

La prochaine cyclo ? Je ne sais pas encore …

 

 

A+ et faites gaffe sur la route

Séb

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. bravo Séb, tu es une graine de star! Bon, je n’ai pas ton niveau mais j’ai participé quatre fois aux étapes du Tour mais j’ai arrêté quand j’ai dû abandonné un départ, mon épouse ayant eu de gros problème de santé. Et oui quand on vieillit d’autres soucis arrivent et on ne peut plus pratiquer notre passion. Alors profites-en au maximum et bravo encore

    1. Merci

  2. Superbe compte-rendu de ton étape 2018 Seb !! ça me rappelle trop les souvenirs de quand je faisais le top 100…mais cette année c’était pour moi vraiment tranquille tranquille avec arrêt et poses photos à tous les ravitos 😉
    Clairement ce n’est pas la même course devant 45-50 km/h alors que nous roulions peinards à 30 kms/h derrière 😉
    Mais bon avec 50 bornes pour rentrer et 225 kms au total pour moi (4350m D+) il vallait mieux assurer car je n’avais pas l’endurance pour une telle distance cette année.
    Ton entrainement sur-mesure et ton affûtage de la dernière semaine ont payé, tu fais un très beau résultat et je suis sûr que tu vas encore t’améliorer dans les années à venir.
    A travers ton étape on ressent les sensations de la course !
    BRAVO ENCORE SEB POUR CETTE TRES BELLE PERFORMANCE !
    A+
    JC

    1. merci mon JC, je viens de rajouter les photos sportograf dans l’article ! Dommage que nous n’ayons pas pû nous croiser sur le vélo avec nos dates de congés … J’espère à très vite !!!

    • J David on 28 juillet 2018 at 22 h 48 min
    • Répondre

    Merci pour ce compte rendu très détaillé et très précis et bravo pour la perf. Si j’ai bien compris tu gères ton effort avec ton capteur de puissance

    1. Salut, oui ça aide mais surtout à l’entraînement, ça permet de mieux se connaître

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :