Juin 18

Lecture vélo – Itinéraire d’un salaud, Ils ont fait tomber Lance Armstrong

Itinéraire d'un salaud Ils ont fait tomber Lance Amrstrong

Itinéraire d’un salaud – Ils ont fait tomber Lance Amrstrong

Je suis fan de vélo, de lecture vélo et même si le sujet est brûlant, débattu et archi débattu, je suis toujours avide de ces lectures…

Les auteurs, Reed Albergotti et Vanessa O’Connell sont reporters au Wall Street Journal. Leurs enquêtes sur Lance Armstrong et le système de dopage qu’il avait instauré sont une référence dans le monde entier et ne souffrent d’aucune contestation …

“Itinéraire d’un salaud, ils ont fait tomber Lance Armstrong” est consacré à la plus vaste et retentissante affaire de dopage qui a touché le cyclisme professionnel dans les années 2000. Alors que les Festina boys avaient ouvert le bal avec l’affaire du même nom en 1998, les années qui suivirent furent pire mais nous le découvrîmes hélas que bien plus tard, bien trop tard …

Lance Arsmtrong sur le Tour de France 2004

Lance Armstrong sur le Tour de France 2004

Très franchement je ne donnerai pas mon avis sur le coureur, je suis vraiment et sincèrement très partagé :  Armstrong était un furieux de matériel, un dingue de l’entrainement et faisait surement le métier comme un malade. Seulement il s’agissait d’une autre époque, ces pratiques on s’en doutait, beaucoup de coureurs faisaient surement la même chose pour les produits employés, mais lui est allé plus loin, beaucoup plus loin, trop loin …

Il faisait par exemple faire des vélos chez Trek sur mesure pour au final peut être ne jamais s’en servir parce qu’il ne se sentait pas bien dessus une fois le proto terminé et livré … Il ne laissait rien au hasard question matos …

Il était capable de faire et refaire les cols de l’arrière pays Niçois à n’en plus finir tant que ses perfs n’étaient pas bonnes. Un bourreau de travail …

Avec l’aide de Ferrari, ils mesuraient son taux de masse grasse jusqu’à obtention du rapport poids puissance nécessaire à la victoire sur le Tour. Il montait et remontait et montait encore ces putains de cols… Parfois avec des mises en scène pour Nike ou Trek, c’est vrai mais pas seulement … Il était capable de mettre des accélérations de malade dans les ascensions, aidé vraisemblablement par la médecine c’est vrai (les autres l’étaient aussi plus ou moins, ne vous faites pas d’illusions là dessus) et personne ne le suivait ! Ses séances de fractionné devait piquer à l’entrainement …

Son cancer, j’en parle même pas, ceux qui sont touchés par cette saloperie de près ou de loin savent ce qu’il faut endurer pour battre cette saloperie …

Il avait déjà du niveau en étant jeune Lance, en pratiquant le triathlon aux USA, ce n’est pas une découverte et pour tout cela, je ne peux dire que WAOUH …. Ce que je disais à l’époque devant ma télé tous les mois de juillet, quand il enchaînait les victoires au classement final de la plus grande course du monde !

Mais pour le reste … Lance est il le plus grand FUCKING SALAUD de l’histoire de cyclisme ?

Lance Arsmtrong sur le Tour de France 2009 lors de son retour avec Astana

Lance Arsmtrong sur le Tour de France 2009 lors de son retour avec Astana

Ce que l’on découvre dépasse il faut l’avouer l’entendement : des menaces, des insultes, de l’intimidation avec des méthodes de mafieux, de la corruption. Un système d’une étendue inimaginable …

L’ouvrage est le fruit de 3 années d’enquête : on y parle dopage forcément, vélo aussi, bien sûr, mais on plonge dans les profondeurs des motivations du bonhomme et de l’incroyable stratégie mise en oeuvre pour gagner 7 fois le Tour de France sans jamais se faire épingler une seule fois pour triche. Que ce soit avec l’aide de motoman, de Ferrari, de l’UCI (Union Cycliste Internationale) ou de ses armées d’avocats quand cela a commencé à chauffer !

 

Mes passages préférés du bouquin  :

suite à un test de VO2 max fait par Lance à 16 ans

“Une semaine après, Eder reçoit un appel du directeur de projet du Cooper Institute : “je ne sais pas qui est ce gosse que vous nous avez amené, mais c’est le deuxième VO2 max le plus élevé que nous ayons jamais testé.” Le test confirmait ce que Lance clamait haut et fort avec un aplomb que rien ne tempérait jamais : son potentiel n’avait pas de limites. Au cours du même mois, dans un article sur Lance, le magazine Triathlete qualifie son VO2 max de 79,5 de “classe mondiale”.” .

Au sujet du témoignage de Floid Landis, ancien équipier de Lance, qui déclenchera la déchéance du champion amériacain :

“Si Landis se tait, il aura sa récompense : de quoi se défendre contre l’Agence américaine antidopage. Mais s’il se met à table pour soulager sa conscience, il sait que les représailles seront féroces et qu’il devra affronter la colère d’Armstrong. Lance, Stapleton et leurs puissants amis feront tout ce qui est en leur pouvoir pour le discréditer et le détruire. Et leur pouvoir est grand”.

 

Si vous êtes passionnés par l’histoire de notre sport, et cette sombre histoire en particulier, voici un bouquin à lire sur la plage ou au bord de la piscine cet été les amis !

 

A+ et faites gaffe sur la route

Séb

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(2 commentaires)

    • Damien on 22 juin 2019 at 9 h 05 min
    • Répondre

    Bonjour Seb, merci pour le partage.
    Damien

    1. Salut Damien, avec plaisir !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :