Déc 20

Nutrition et entrainement vélo – Comment gérer les fêtes de fin d’année ?

 

Pas la peine de psychoter comme un dingue : si vous êtes comme moi à chercher à ne pas reprendre du poids pendant l’hiver, voici quelques trucs qui pourront peut être vous aider aussi à vous sortir de la période des fêtes sans trop de dommages !

Gérer la période de fin d’année est loin d’être simple pour un sportif, et pour un cycliste c’est encore pire : le poids est l’ennemi… Les kilos c’est tabou on en viendra tous à bout ! Blague à part, on est en hiver, pas la peine de vous mettre la rate au court bouillon si vous êtes loin de vos objectifs mais on n’est pas obligé non plus de prendre 2 kilos par réveillon … Alors comment gérer ces fameux repas de fête ?

 

Si vous recevez

Le Top : Prévoir vous même le menu…

Le meilleur plan c’est quand vous recevez ! Alors là subtilement vous prévoyez de la dinde et des légumes en plat principal … Et bing , tout le monde à la diète !!! En entrée, du saumon ! En amuse gueule des légumes à croquer avec des sauces aux herbes et fromage blanc …

Faites dans la composition subtilement diététique 

Et Bim, ni vu ni connu, exit les cacahuètes, chips, saucissons et autres saloperies ! Bon, ok, vous pouvez prévoir quelques saloperies mais vous les mettrez discrètement à disposition à l’opposé de l’endroit ou vous vous trouvez : comme ça, loin de vous la tentation de picorer dans l’assiette de chips …

Moi j’ai une chance : on réveillonne en famille et on prévoit à l’avance des menus différents selon 3 choix par exemple. Entrée il me faut choisir entre saumon fumé, escargots, ou foie gras, le choix est vite fait : saumon … Poisson gras, excellent, suffit de zapper le pain et le beurre !

Restez sobre

S’il y a bien des calories qui ne servent à rien c’est l’alcool. Les sodas, j’en parle même pas… Franchement, à quoi cela sert il de prendre de l’alcool ? Vous ne pourrez pas conduire pour rentrer et à 2 grammes vous ferez des déclarations que vous regretterez tout le reste de l’année (…)

Faite vous plaisir à la limite avec un seul verre : un verre d’un excellent vin millésimé que vous dégusterez. Mieux vaut un verre d’un excellent vin que 5 chopes de bière ou 3 flûtes de mauvais champagne… Se faire plaisir en toute modération quoi … Et plus vous le boirez lentement, plus votre verre sera plein longtemps et moins on vous resservira ! Un verre vide se fait toujours remplir par quelqu’un plein de bonnes intentions mais pas cycliste !

 

Si vous êtes invités 

Mangez une pomme ou buvez un énorme verre d’eau gazeuse en partant de chez vous …

Vous arriverez sur place en ayant l’appétit coupé ou l’estomac plein ! Le pire est d’arriver sur place tenaillé par la faim … Ne sautez surtout pas le repas précédent : arriver en ayant faim ou se dire que vous l’avez mérité ne conduira qu’à tomber justement dans l’excès.

Ne vous resservez jamais, zappez si possible les féculents pour compenser les excès par ailleurs. Observez attentivement la composition des plats et n’ayez pas honte de vous montrer difficile lors du service ! Focalisez vous sur les légumes colorés, les légumes verts surtout.

Ce n’est pas la belle sœur qui va grimper les cols à votre place cet été sur les cyclos …

Et faites le savoir sur le ton de la plaisanterie : vous voulez garder la ligne et inutile d’insister. Pour celui qui insisterait, menacez le des foudres de Jupiter ou de le jeter dans le puits avec un coup de fusil dans le dos, cela devrait les calmer !

Étalez vous !

Enfin, quand vous vous servez, étalez considérablement vos aliments dans l’assiette.

C’est con comme truc mais si vous n’entassez pas les aliments en hauteur, vous diminuez considérablement les quantités dans votre assiette ! Dans nos sociétés occidentales nous avons pour habitude de finir nos assiettes et si dans votre assiette les aliments s’accumulent sur 5 cms de haut au lieu de 2 ou 3, vos quantités absorbées sont doublées, tout simplement !

Fuyez ! 

Enfin, profitez du moment avec vos amis et la famille mais ne partez pas le dernier, prétextez n’importe quoi pour partir dans les premiers, peu importe mais plus vous restez, plus vous avalerez de calories ! La petite est fatiguée, le chien doit être sorti de toute urgence, le hamster est malade, peu importe mais partez tôt…

La position est stratégique quand on est invité :

Si vous pouvez vous placez, prenez place loin des plats, loin du bar.

Si rien n’est à portée, vous ne consommerez que ce qu’on vous apporte … Ciblez plutôt une place près du beau frère passionné de sport comme vous avec qui vous discuterez toute la soirée sans vous ennuyer et donc sans chercher à tromper le temps en grignotant …

 

Brûlez les calories via des entraînements courts !

Si vous ne coupez pas l’entrainement pendant les fêtes, même un entrainement très court de moins d’une heure peut vous permettre de cramer 800 calories quand vous tapez dedans grave. Faites le lendemain du fractionné en bosse ou une bonne séance tempo qui va vous maintenir le cardio élevé et augmenter votre métabolisme pour plusieurs heures…

Entrainement 1 heure à bloc

Entrainement intense en groupe – 1 heure à bloc à  presque 39 de moyenne – 961 calories brûlées !!!

Une petite séance à jeun peut aussi être intéressante pour brûler plus de calories => quelques trucs là dessus, c’est ICI

 

Enfin ne vous pesez pas le lendemain …

Le poids est une question d’équilibre sur plusieurs jours. Si vous vous pesez le lendemain, vous culpabiliserez et allez prendre cher psychologiquement, ce n’est pas le but non plus.

Faites 2 jours d’alimentation super light à la suite du réveillon : poisson, légumes, salades composées légères, potages le soir et en 48 heures vos excès devraient avoir disparus (s’ils ont été raisonnables bien sûr) et pesez vous au moins 2 à 3 jours plus tard seulement …

Profitez des fêtes

Dites vous bien qu’en un ou deux repas on ne prend pas 10 kilos, au pire vous en prendrez un ou deux. A cette époque de l’année on s’en fout royalement si vous êtes dans une parfaites maîtrise de vos habitudes : en une semaine ou deux grand maximum vous aurez retrouvé votre poids d’avant les fêtes. Perdre un kilo après avoir rechargé les batteries avec vos proches pendant les fêtes est un jeu d’enfant …

Perdre 10 kilos en mars et avril parce que vous avez fait n’importe quoi d’octobre à février c’est pas tout à fait pareil !

 

Voilà quelques trucs pour vous aider à passer les fêtes sans encombres et vous éclater dès le 2 janvier sur vos routes d’entraînements.

à+ et gaffe sur la route

Séb

 

 

 

VIDEO VELO

Questions diététiques à la team Bora-Argon

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Super comme conseils. J’adore ce contenu original bien ficelé et je pense que les conseils peuvent vraiment bien aider.
    J’insisterais encore plus sur le fait de ne pas venir en ayant faim. C’est comme lorsqu’on fait les courses. Lorsqu’on a envie de manger, bizarrement tout nous parait bon et le caddie se remplit tout seul. Après un repas par contre, on a tendance à prendre le nécessaire. C’est pareil pour les repas. Venez en ayant déjà mangé un peu ou mangé votre repas du midi plus tard dans l’après midi de sorte à ne pas avoir vraiment faim le soir.
    Merci pour ces conseils en tout cas !

    1. Salut Thomas, merci pour ton retour

    • Frédéric Felt on 23 décembre 2018 at 11 h 22 min
    • Répondre

    Super article, plein de très bon conseils.

    1. Merci Frédéric avec plaisir

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :