Mai 29

Diététique vélo : perdre du poids via les entrainements à jeun ?

salut tous. On lit souvent tout et n’importe quoi sur le Web ou dans les forums de discussion sur la perte de poids,le sport, les entraînements à jeun, le jeune intermittent et je ne sais quel délire encore de régime détox … Ici je ne vous parlerais que de ce que je pratique moi et pourquoi … 

 

Affûté comme Alberto ?

Affûté comme Alberto Contador ?

Perdre du poids via des entrainements à jeun : bonne ou mauvaise idée ? Que l’on soit en vélo ou à pied, ne faites pas n’importe quoi n’importe quand : tout est question de durée, d’intensité et encore une fois de progressivité.

A jeun la raison doit l’emporter ! 

Ne succombez pas un effet de mode quelconque, s’entrainer à jeun corrrespond à des situations particulières. En ce qui me concerne, ce sont à la fois une diététicienne du sport et un entraineur qui me le conseille dans le cadre d’un suivi précis.

Pourquoi ? Non pas pour un souci esthétique de rentrer dans mon maillot de bain sur la plage et pouvoir exhiber mes pectoraux (bien que ma blonde cela pourrait lui plaire !!!) mais parce que je prépare des cyclo sportives de montagne et que dans cet enjeu sportif particulier, le rapport poids puissance est fondamental !

 

Ecoutez vous : ne le faites pas comme un bourrin, à partir pour rouler 4 heures les poches vides : un entrainement à jeun, ce n’est pas ça !

Cyclo sportive - prévoyez quand même un peu de ravito, au cas ou ^^

Prévoyez quand même un peu de ravito, au cas ou ^^

Lors de l’un de mes premiers entrainement à jeun, je suis probablement parti trop vite et me suis mis à taper dans une autre filière que celle prévue d’un point de vue énergétique ! Sur le parcours, je me suis pris une de mes côtes habituelles de 2 kms à 5 % probablement un peu trop fort et la sanction a été quasi immédiate : moins de 30 mn après les symptômes de l’hypoglycémie. Tête qui tourne, limite nausée, suées, la totale : bref, l’erreur fatale !

Autant vous dire que cette sortie là je l’ai finie à genoux et dans des conditions difficiles… Je l’ai écourté d’ailleurs !

Attention, une hypoglycémie peut aller jusqu’au malaise et la perte de connaissance, ne jouez pas non plus à l’apprenti sorcier à vouloir tout faire et tout de suite … Vous risquez de le payer cher !

 

Comment procéder concrètement sur le vélo ?

Chacun sa méthode, mais un principe général demeure : commencer à jeun puis s’alimenter normalement …

Il ne s’agit pas de faire toute la sortie à jeun mais de choisir le bon moment déjà pour la faire : plutôt le matin par exemple sans prendre de petit déjeuner. Et surtout si la sortie doit se prolonger au delà d’une heure,  de manger, voire de petit déjeuner sur le vélo après la première heure.

Dingue de vélo - entraînement HT à jeun le matin

Dingue de vélo – entraînement HT à jeun le matin

Vous devez donc partir les poches pleines et même plus que d’habitude. Au cas ou vous vous sentiriez mal, vous devez avoir de quoi vous alimenter copieusement !

 

Que se passe t il physiologiquement sur une sortie à jeun en vélo ?

Dingue de vélo - petit déj complet après un de mes entraînements à jeun !

Dingue de vélo – petit déj complet après un de mes entraînements à jeun !

 

En clair et pour faire simple, vous n’avez pas de sucre dans le corps de disponible et donc votre organisme tape directement dans les graisses pour soutenir vos besoins énergétiques. Et comme aucune ressource n’est disponible, vous puisez globalement 3 fois plus dans les graisses que si vous avez mangé ! Et c’est là mon but du moment : puiser dans les graisses pour les faire fondre …

 

 

 

Attention à ce que vous avez fait la veille !

Etape du Tour 2017 - salade de riz complet pour le repas du soir

Etape du Tour 2017 – salade de riz complet pour le repas du soir

 

Autre écueil important, dans lequel je suis aussi tombé : méfiez vous de votre charge d’entrainement de la veille (y compris hors vélo). Si vous faites un énorme entrainement, avec de l’intensité, la veille après midi ou au soir et que vos réserves ne sont pas suffisamment rechargées : vous aurez droit au double effet Kiss cool ! Vous avez deux fois plus de chances de vous sentir mal si vous avez épuisé le stock de Glycogène du foie (carburant stocké dans le corps), la proximité de l’entraînement de la veille empêchant une recharge suffisante en énergie.

 

 

Enfin et comme d’hab’ en vélo : PROGRESSIVITÉ pour les entraînements à jeun !

dingue de vélo - sortie entraineur entrainé

dingue de vélo – sortie entraineur entrainé – photo instagram Bikevelotest

Rouler à jeun est aussi une question d’habitude. Si votre alimentation n’est pas spécialement raisonnable et que vous avez toujours du sucre dans le corps disponible quand vous roulez, que vous roulez en permanence comme un OUF sans jamais travailler la filière endurance, votre corps ne sait probablement pas mobiliser la filière lipide (brûlage des graisses) et il faut lui apprendre progressivement …

Commencez par rouler à jeun 15/20 mn pour voir puis augmentez progressivement en prenant pleinement conscience de ce que vous ressentez. Séance après séance, si tout va bien vous pourrez rouler jusqu’à l’heure  entière, une fois ou deux dans la semaine par exemple, mais ne montez pas en intensité pour autant …

D’autres séances serviront spécifiquement à faire de l’intensité !

(Pour les articles sur l‘intensité c’est ICI ! )

 

Faites gaffe dans  vos entraînements et spécialement celui ci, n’hésitez pas à avoir recours à des professionnels du sport, un entraîneur ou une diététicienne pour vous aider si besoin, on ne pense pas toujours à tout, quand on est seul dans son coin ! Et encore une fois, je vous partage ici mon expérience sur le sujet, ce n’est pas à proprement parler ni une méthode d’entrainement à copier aveuglément, ni une pratique à conseiller à tort et à travers : cela correspond à mon objectif et mon besoin du moment.

Jamais par contre vous ne me verrez partir faire une cyclo à jeun par exemple …

 

Voilà…  pour moi, les entraînements à jeun ne sont ni bons ni mauvais mais à faire avec la plus grande prudence et pas n’importe comment … Efficaces en tous cas sur la fonte des (glaces) graisses !

 

A+  sur la route un de ces 4 !!!

Séb

VIDEO VELO

Les conseils diététiques de Florian Rousseau à la Team Skoda

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(2 commentaires)

  1. Bonjour,

    Tu as trouvé des avantages autres que la perte de poids à faire des sorties à jeun ? Type meilleur endurance ou autre ? C’est une question qui m’intéresse.

    En ce moment, j’essaie le jeune sec intermittent (24h sans manger ni boire, une fois par semaine). En plus de faire perdre du poids (même si ce n’est pas du tout mon objectif), c’est sensé être très bon pour la santé.

    Bref merci pour cet article !

    Thomas Loux

    1. salut Thomas. Le seul but de rouler à jeun le matin est de perdre du poids. Pour le reste, le jeun sec ou intermittent je pense personnellement que c’est de la connerie pour le sportif. Un sédentaire peut être mais sûrement pas pour un sportif : comment veux tu être performant sans carburant dans le moteur ou liquide de refroidissement si on compare avec l’automobile. Je mange et bois énormément et perds du poids tout en étant performant. je mange beaucoup mais mes aliments sont triés sur le volet en fonction de mes besoins de sportif ! Quand je roule à jeun c’est une ou deux fois par semaine et seulement une heure puis je m’alimente …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :