Août 27

5 jours de repos en plein milieu de la saison pourquoi ?

5 jours de repos et FC Max qui explose dans un sprint long ! Voilà tout est dit ! Je pourrai retourner à ma chaise longue et stopper là l’article mais vous n’y comprendriez pas grand chose…

 Il faut savoir couper de temps en temps en pleine saison quelques jours pour recharger les batteries. Soit quand le coach vous le dit soit quand vous en ressentez le besoin.

De mon côté je m’étais planifié un bon bloc de PMA : vous savez ces intervalles courts ou on pousse comme un dingue à la puissance max que l’on peut tenir sur 5 minutes. Des séances avec des séries de 5x1mn à près de 400 watts entrecoupées de récupération de 1 mn et rebelotte après 20 mn de récup active. C’est éprouvant, physiquement et mentalement mais le résultat est là : tiens près de 4 mn à 397 watts alors qu’il ya a 2 mois je plafonnais à 360/370 grand max….

399 watts sur 3mn30 dans une bosse avant de couper mon effort dans un virage : une PMA qui monte !

Je ressentais la fatigue, ma FC max plafonnait autour de 175 à 176 et il y a bien longtemps que je n’avais pas frisé les 180 de près. Je savais qu’au boulot j’aurai une grosse semaine et ne pourrait pas rouler ou très peu : en faisant mon plan d’entrainement de ce mois ci,  je m’étais prévu donc une coupure de quelques jours derrière la PMA pour surcompenser.

Donc Lundi à vendredi rien. Samedi, un peu de force explosive en bosse. Dimanche, sortie foncière avec quelques bosses et accélérations au sommet de quelques unes d’entre elles pour entretenir mes qualités de puncher et ne pas sombrer dans le diesel absolu. A 600 m de la fin de la bosse, un belge bien affuté croise ma route et emmanche la même portion finale que moi. Six cent mètres à 8% de moyenne avec un mur final de 14%, après déjà 2 kms d’ascension de cette bosse flamande : pour se faire mal à la caisse il y a pas mieux …

Je vois le gars qui est toujours dans ma roue à plus de 300 watts : je  me dit costaud lui et là comme un con, j’accélère pour voir à plus de 350 watts. Toujours là mon gars…

Dernier virage et le mur à 14% se dresse devant nous : je donne tout et monte à plus de 600 watts sur ces quelques secondes après 2 minutes quasiment d’un effort soutenu pour le fun. Et bien je vous le donne en 1000, coupure totale de 5 jours cette semaine et ma fréquence cardiaque maximum (FCM) viens d’exploser à 184 pulsations au sommet de la bosse …

Mon cardiologue verrait ça il me jetterait des cailloux !

Ceci dit, cela veut dire quoi ?

Une coupure de 5 jours n’a aucun effet négatif sur votre condition, je fait sauter plusieurs records perso Strava en bosse sur cette sortie. Mon cardio vraisemblablement bien reposé m’a permis de vraiment monter fort dans les tours sans vraiment m’en rendre compte …

Envoyer 600 watts dans ce final de bosse, j’y passe très souvent dans celle ci, franchement j’en suis pas capable tous les jours !

Le gain de fraicheur et la surcompensation indéniable suite au gros bloc de PMA que je viens de faire … Reste à valider cela par de nouveaux CP5 (puissance max sur 5 mn) dans les semaines qui viennent mais au niveau ressenti tout est là !

Moralité coupez !

Coupure de 5 jours après plusieurs semaines de 10 heures de vélo…

Pensez à couper de temps en temps. Soit vous l’avez prévu dans votre progression, soit vous avez oublié mais en ressentez le besoin …

Vous pouvez en avoir besoin aussi bien physiquement que moralement. Besoin de faire autre chose quoi … Moi cela m’arrive aussi de temps en temps : besoin de décompresser autrement après de gros objectifs ou de gros blocs. Mais au final, la passion étant là, vous revenez regonflé à bloc à tous points de vue avec beaucoup d’envie !

Faites gaffe sur la route, à+

séb

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Marianne on 30 août 2019 at 14 h 26 min
    • Répondre

    Bonjour Seb, je suis tout à fait d’accord avec vous, j’y crois. J’écoute mon corps et en profite aussi. Et très marrante votre histoire. En plus j’apprends du francais (je suis Néerlandaise) de la domaine du vélo. Merci 😉

    1. salut Marianne, prénom de Championne ça dans ton pays !!!! merci d’apprendre le français ici !!!

  1. Salut Sébastien,
    Un bon conseil en plus, une coupure volontaire ou pas permet souvent de recharger les batteries et de se remotiver pour la suite. Idem avant un objectif lever le la dernière semaine sans couper vraiment, permet d’emmagasiner de l’énergie pour le jour J !
    Quand on n’est à fond dans son programme on a tendance à en faire plutôt plus que moins.
    A+ François

    • gilles on 31 août 2019 at 22 h 04 min
    • Répondre

    merci seb

    • Paris Jean-Philippe on 1 septembre 2019 at 12 h 37 min
    • Répondre

    Pareil pour moi : 2x 5 jours pour cause de déplacement professionnel : résultat 187max dans la dernier montée du jour poussé par 2 gars ! Globalement de bonne sensation…
    JPP

    1. Salut Jean-Philippe, quand tu es en forme c’est quasi systématique j’ai l’impression quand tu coupes quelques jours…

    • georges clerc on 1 septembre 2019 at 21 h 09 min
    • Répondre

    Bonjour Sébastien je suis un ancien footeux mais comme mes genoux ne veulent plus j’ai décidé de me mettre au vélo pourrait tu me donner quelques conseils pour bien débuter
    Merci
    Cordialement Georges

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :