Sep 26

Entrainement vélo – Augmenter sa moyenne ne sert à rien ?

Pourquoi augmenter sa moyenne ne sert à rien 🤔 ? J’ai dans ma boite mail une quantité de messages ou on me dit, j’aimerai augmenter ma moyenne … OK, pourquoi pas ! Mais rouler à 35 km/h au chaud dans un peloton, tout le monde peut le faire (enfin, avec un peu d’entrainement LOL) mais savoir prendre des relais à bloc dans le même paquet ou finir dans le Top 10 catégorie d’une cyclo c’est mieux comme objectif non😁😁😁 ?

C’est pour cela que je jette volontairement un pavé dans la mare : me demander comment augmenter sa moyenne sur une sortie en vélo ne sert pas à grand chose 😂 !

Etre capable de finir en tête au sommet d’une bosse, voilà ce qui fait gagner ou monter sur un podium…. Savoir tenir 260 watts pendant 30 à 40 mn dans un col sans s’effondrer et le reproduire 3 ou 4 fois sur une cyclo : c’est cela qui vous mettra dans la première partie d’un classement de cyclo ! Mais savoir rouler à 30 km/h au lieu de 28 km/h sur toutes vos sorties non …

dingue de vélo - col de la Croix Fry - EDT 2018

dingue de vélo – col de la Croix Fry à 257 watts de moyenne – Etape du Tour 2018

D’autant que les moyennes sont influencées par le nombre de coureurs : à 15 gars, rouler 100 kms à 32 de moyenne, c’est pas bien compliqué … vent dans le dos ou vent nul, dénivelé ou plat, autant de raisons pour ne pas regarder la moyenne d’une sortie !

Regarder sa moyenne sur le même circuit en vélo à la limite …

Le seul intérêt de que je vois à regarder la moyenne d’une sortie n’est pas sur la valeur absolue mais sur la progression de la moyenne sur une sortie de référence : si vous faites une sortie tempo de 40 kms en suivant un circuit précis avec 3 bosses, toujours dans le même ordre, alors oui. Sur ce type de repère, là votre moyenne peut signifier une progression, sous réserve de conditions météo identiques !

C’est ce que je fais par exemple sur mes sorties du midi ou le parcours est le même autour de la métropole Lilloise et ou le travail du rythme et des relais en paquet est ma priorité.

Forcément à ce jeu là et vu le niveau des gaillards ça roule fort :

Dingue de vélo - sortie rythme près de 40 de moyenne

Dingue de vélo – sortie rythme près de 40 de moyenne

Mais il y a un temps pour tout : un temps pour le rythme, le travail des relais ou la puissance et un temps pour l’endurance…

L’endurance, la clé en vélo …

Je l’ai déjà dit et le répète : en vélo, l’endurance, c’est la clé ! A quoi cela sert il de vouloir rouler vite si de toute façon au bout de 2 heures de sortie vous êtes cuit ?

Alors c’est vrai que je fais parfois des sorties à bloc le midi avec un groupe de furieux et cela se solde par des sorties à près de 40 km/h de moyenne … Mais ce sont des sorties spécifiques (progresser avec les intervalles c’est ICI) pour travailler le rythme : j’en fais à peine une par semaine et ce n’est en aucun cas mon but.

Le but est d’être capable d’accrocher des paquets de tête sur mes cyclos de montagne quand ça part fort sur du plat : la moyenne je m’en fout … Si ça doit durer 30 mn ou une heure, mon but est de pouvoir les accompagner à haute vitesse, c’est tout !

Exemple, les premiers kilomètres de l’étape du Tour 2018 le long du lac d’Annecy : ça envoyait ! Notez bien que malgré la vitesse, les watts et fréquence cardiaque moyens restent raisonnables en dehors de quelques pointes à 6 ou 700 watts … En paquet à haute vitesse, mais abrité (…)

dingue de vélo - EDT 2018 - Les 17 premiers kms à vitesse V

dingue de vélo – EDT 2018 – Les 17 premiers kms à vitesse V

Pourquoi chercher à rouler vite dans ce cas ?

Parce que dans mes cyclos de montagne on croise de plus en plus de coureurs jeunes qui ont l’habitude des courses en circuit en 1 ere ou 2 eme caté et qu’ils roulent ces zouaves là : à des vitesses de dingue sur le plat avant même la première bosse ! Et si je veux “faire une place”, je dois être capable de faire la guerre avec eux sur le plat … (bon et puis j’avoue ça m’amuse un peu d’être capable de les suivre à 46 ans LOL)

Par contre, quand je sors en endurance, cela ne m’empêche pas de me “trainer” entre 25 et 28 à l’heure et de faire des pauses fréquentes pour regarder un truc dans le paysage ou discuter avec un pote … Ce sont des sorties agréables ou la priorité n’est pas la vitesse ou la performance : simplement faire des heures de selle !

Regardez simplement les fréquences cardiaques moyenne : rythme ci dessus = 153 de FC moyenne sur une heure, endurance ci dessous, 112 de FC moyenne sur plus de 4 h … Je crois qu’il n’y a pas besoin de vous faire de dessin sur la spécificité de chacune des deux séances qui sont seulement espacées de 2 jours !

Dingue de vélo - sortie foncière à la cool

Dingue de vélo – sortie foncière à la cool

Ne courrez pas après la moyenne au risque de vous blesser !

Ne partez surtout pas à bloc dès le premier kilomètre simplement pour avoir une belle moyenne …

Si vous voulez vraiment mesurer vos perfs sur la base d’une moyenne : alors faites le sur un circuit mais échauffez vous avant et faites un retour au calme après ! Retour au calme, c’est I1 ou I2, tourner les jambes sans forcer, laisser le rythme cardiaque redescendre lentement et tourner les jambes pour éliminer les toxines …

Dingue de vélo - retour au calme après sortie rythme du midi

Dingue de vélo – retour au calme après sortie rythme du midi

Pour mesurer votre progression sur une moyenne si vous le voulez vraiment : soit vous coupez votre compteur pour faciliter la mesure pendant l’échauffement et le retour au calme, soit vous analysez la moyenne sur Strava, Garmon Connect, Golden Cheatah si vous avez un capteur de puissance mais soignez l’échauffement et la récupération quoi qu’il arrive !!!

Laissez le cœur monter progressivement puis redescendre en fin de séance : l’entrainement c’est aussi récupération et surcompensation ! (les 7 erreurs à éviter : ICI )

Rouler à bloc tout le temps, à chaque séance juste pour la moyenne : aucun intérêt !

 

A+

Et faites gaffe sur la route

Séb

 

VIDEO VELO

 Etape du Tour 2018 avec la Team Skoda

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(2 commentaires)

  1. Salut Sébastien,
    Tu as raison dans ce sport le plus dur n’est de rouler vite surtout en peloton, mais de savoir supporter les changements de rythme.
    Personnellement je pense que les champions de l’entrainement sont loin d’être les meilleurs en courses ou cyclos.
    A+ François

    1. Salut François, clairement faire des grosses moyennes à l’entraînement n’a aucun sens en soi, c’est à la limite une conséquence des capacités du bonhomme mais pas un but quoi….

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :