Fév 27

Entrainement cyclisme sur route : menu pour rouler et perdre du poids !

L’un des principaux soucis du cycliste réside dans son alimentation : comment diable rouler et manger correctement ? A la fois pour charger l’organisme en carburant et maîtriser son poids, voire en perdre si besoin…

 

Le poids est l’ennemi du cycliste : la gravité dès que la route s’élève est une composante essentielle de la performance. Vous connaissez tous l’expression “ne pas passer une rampe d’autoroute” : c’est imagé mais à vélo la pente et le poids ne sont pas compatibles. Pourtant, l’alimentation est essentielle dans la performance.

 

Hello tous,

je vous donne quelques clés essentielles en diététique et un exemple de menu sur une journée :

Les viandes : blanches ou poissons en priorité absolue

Pensez aux viandes de gibier ou exotiques : lapin, faisan, bison sont des viandes pauvres en graisse si bien accommodées.

 

Les féculents : pensez au complet !

La principale source de carburant du cycliste ! Pensez céréales complètes : riz complet, pâtes complètes, pain complet dont l’assimilation est plus lente et évite les fringales.
Pensez aux “oubliés” de l’alimentation moderne : les pois chiches, les lentilles, les haricots secs blancs ou rouges, la semoule (en taboulé par ex), autant de sources de sucres lents différentes de pâtes et autres riz blancs…

 

La cuisson : vapeur, grillé, papillote ou micro onde

Utilisez des poêles modernes à revêtement spéciaux qui supportent les cuissons sans aucune graisse et qui n’attachent pas…

Pensez aussi aux outils types “Tupperware” qui permettent de cuire rapidement au micro onde des viandes ou poissons avec des aromates sans aucune graisse ajoutée.

 

Enfin, le plus gras des poissons est toujours plus maigre que la viande rouge ou la charcuterie …

 

Vous pouvez introduire deux fois par semaine, à la place de la viande blanche :

  • viande rouge grillée
  • des oeufs 2 par repas, soit 4 max sur la semaine

Exemple de menu sur une journée

 

Matin 

Fromage Blanc 0%

Un fruit frais, pomme ou orange par exemple

Deux ou trois tartines de pain complet ou des céréales type muesli (surtout pas celles blindées de sucre type Kellogs et autre machin “pops” pour ne pas les citer) avec confiture ou miel. Soyez raisonnable sur la quantité …

Café ou Thé sans sucre  (avec lait écrémé si amateur de lait)

 

Midi 

Salade verte ou carroté rapée en entrée

Escalope de poulet ou poisson

Riz complet

Salade de fruis frais

 

Soir 

 

Escalope de dinde ou poisson maigre ou steack haché 5% de MG, haricots verts ou épinards, voire une pomme à terre à l’eau ou au four.

Une salade composée avec des pates

Une salade composée avec des pâtes

La part des féculents :

Si vous roulez peu, entre légumes et féculents, 1/4 de féculent

Si vous êtes en période de forte charge d’entrainement ou courses : 3/4 de féculents

 

Le repas du soir doit être le plus léger et “propre” diététiquement parlant, le plus pauvre en graisse et glucides, ce sont les apports inutiles du soir qui sont stockées sous forme de graisse puisque non brûlées pendant la nuit.

 

Si je vous dis d’oublier les fromages, charcuterie et autre desserts sucré, je pense que cela ne devrait choquer personne (…)

Pensez que tout ce que vous préparez vous même est forcément aussi plus sain et équilibré que n’importe quel plat tout fait du commerce à réchauffer : pizzas, cassoulets, sauces x ou Y. A partir du moment ou vous avez une étiquette de composition, cela signifie que vous avez des apports non souhaités pour une alimentation équilibrée de sportif surveillant son poids.

 

Ce sont quelques principes simples mais c’est ainsi que j’ai perdu de mon coté 28 kilos en un an tout en faisant 8000 kms sur 12 mois…

 

N’hésitez pas à me partager vos expériences ou bonnes idées sur le sujet

A+

Séb

VIDEO VELO

Team SKY : l’omelette des champions !

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

Laisser un commentaire

//my.hellobar.com/9b47767b1a11863a0dcccd47ef69fd08d09d268e.js
%d blogueurs aiment cette page :