Jan 07

Plus motivé pour rouler ?

Salut les gens !

ça doit vous arriver aussi à vous tous, comme à moi en ce moment : avec l’hiver et avec ce temps à ne pas mettre un cycliste dehors, avec le froid la pluie et le vent, le boulot … Peut-être que vous n’avez pas envie d’aller rouler : quelle est la solution ?

Petit manque de motivation pour aller mettre un cuissard et se peler les cuisses pour ensuite les voir brûler sous l’eau chaude lors de la douche en ce mois de janvier ?

La micro coupure vous connaissez ?

Ah peut-être que vous roulez comme moi 3 fois, 4 fois, 5 fois, par semaine et que vous gardez seulement deux ou trois jours OFF dans votre planning hebdomadaire. Il faut parfois ne pas hésiter à faire une coupure quand vous commencez à en avoir ras-le-bol du temps, du boulot, la météo, et que cela influe sur votre envie d’aller rouler : il vaut toujours mieux faire une séance de moins qu’une de trop !

C’est exactement ce que je viens de faire la semaine dernière : j’étais un peu fatigué après les fêtes, j’avais quelques petits soucis perso à régler aussi…

Il vaut mieux couper au mois de janvier 4 ou 5 jours, plutot qu’arriver en plein mois d’avril au mois de mai complètement cramé : si comme moi vous viser les cyclosportives, vous allez avoir besoin de fraîcheur, d’envie, de jus au printemps et au début de l’été pour être performant sur vos objectifs estivaux !

Donc là on est mardi matin, début janvier, il est 7h30 j’en peux plus ! Je suis en manque de vélo après avoir coupé 5 jours la semaine dernière et rouler ce samedi et dimanche… Là, je suis en manque et donc qu’est-ce que je fais ? Je mets mon vélo sur mon Home Trainer, j’allume Zwift et c’est parti pour une demi-heure de vélocité le matin avant d’aller bosser ! J’ai retrouvé mon envie mon énergie, j’ai bien dormi faites attention à votre sommeil aussi : c’est important si en plus tu dors mal je peux vous dire que l’envie va aller en chute libre…

Coupez quelques jours seulement !

Faites attention quand même à ne pas trop couper : ne coupez pas plus de 5 ou 6 jours et arrangez-vous pour couper en plein milieu de semaine comme ça quand vous serez frais et dispo le weekend… Avec un peu de bol, si la météo ne s’en mêle pas vous pourrez aller rouler malgré tout : faire une foncière et puis une sortie intensité, vous ne perdrez pas grand chose de votre progression.

Planifiez vous une bonne sortie de reprise en intensité, profitez de votre coup de neuf en conjuguant fraîcheur physique et grosse envie de rouler. Les sensations devrait être au rendez-vous pour peu que vous ayez gardé votre niveau en faisant des rappels d’intensité depuis la fin de saison dernière cet hiver…

Tenez, un exemple : la sortie que j’ai faite samedi matin semaine dernière sur une heure, j’ai monté 5 fois la même bosse en me faisant plaisir à des intensités élevées en la répétant 5 fois. Je me faisais de jolies relances dans les descentes : une bonne sortie en intensité. Profitez de votre reprise après micro coupure et vous verrez revenir à la fois fraîcheur physique et grosse envie.

un bon rappel de rythme et d’intensité après les fêtes !

Enfin, dernière astuce pour se motiver !

La dernière de mes astuces : trouver un truc qui vous fait envie ! En général quand le temps est pourri, je me la joue Home Trainer : au moins on est au chaud et au sec …

Séance hivernale en matant un cyclo cross à la télé !

J’installe tout dans la salon devant la télé et BIM j’envoie une vidéo sur Youtube de vélo ou un enregistrement de classique pavé du printemps : rien de tel pour un passionné pour raviver la flamme de la passion du vélo ! Moi direct ça me booste : voir Alaf et les autres taper dedans, sur route ou en cyclo cross, ça me donne envie de pédaler ! C’est con mais ça marche diablement chez moi en tous cas !

Soyez à l’écoute de vos sensations

Vous verrez, vos sensation devraient être au rendez-vous pour peu que vous ayez gardé votre niveau tout l’hiver en faisant des rappel d’intensité depuis octobre, avec tous les 10 à 15 jours maximum une bonne séance de rappel à envoyer les watts ! Autant, quand vous êtes fatigué, vous devez savoir couper et trouver le moyen de vous régénérer, autant quand les jambes sont là et le moral, profitez en si votre plan le permet pour taper dedans et faire de gros efforts qui vous feront progresser dans les semaines à venir…

N’hésitez pas à partager votre expérience sur le sujet dans les commentaires ou à m’envoyer un petit mail si vous avez des questions

A + et faites gaffe sur la route

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js
%d blogueurs aiment cette page :